Comment choisir un outil e-commerce? Avouons-le, faire un choix en ce qui concerne votre plateforme de commerce en ligne est un véritable casse-tête. Chaque fournisseur semble offrir LA solution personnalisée, mais correspond rarement à 100% de vos besoins d’affaires. Vous devez prendre une décision quant à votre plateforme technologique ou vous questionner quant à son évolution? Découvrez le chemin à parcourir et la série de questions à se poser pour identifier LA solution optimale et profitable pour votre entreprise.

 

Outrepasser le fameux mur marketing, mais comment?

Si vous avez déjà commencé les recherches pour choisir une plateforme ecommerce, vous aurez constaté par vous-même que nous nous retrouvons vite confrontés à un mur marketing, c’est-à-dire à une difficulté à trouver l’information précise sans nous perdre dans les méandres des promesses des différents sites Web.

Chacun prêche pour sa paroisse, met en valeur ses avantages, ses éléments-clés, mais avez-vous réellement besoin de toutes ces fonctionnalités qui semblent uniques? Notre équipe d’experts constate bien souvent que les clients n’utilisent qu’environ 20% des fonctionnalités de leur plateforme e-commerce implantée. Pourquoi donc attitrer autant de budget à un outil qui n’est pas utilisé à son plein potentiel?

Démystifions cet univers technologique complexe pour le traduire en solutions d’affaires et faciliter votre réflexion afin de faire la distinction entre tendance et réelles options d’e-commerce pertinentes, profitables et évolutives pour votre entreprise!

 

À quoi ressemblent les ventes en ligne au Canada?

Avant l’avènement de la pandémie, eMarketer évaluait l’augmentation des ventes en ligne entre 2013 et 2019 à 67%, passant de 64,5 millions de dollars par année à 108,1 millions. Puis, arriva la crise de la COVID-19, entraînant selon Statistiques Canada le dédoublement des ventes en ligne en moins d’un an, pour une augmentation totale de près de 111%. Si l’on se fie aux prédictions de la Nasdaq, d’ici 2040, 95% des achats se feront en ligne.

Au Québec, le pourcentage de détaillants faisant des ventes en ligne est passé de 36% à 44% et les ventes en ligne devraient atteindre 64% d’ici 2023 selon Détail Québec.

 

Arbre décisionnel: quelles sont les questions à se poser pour choisir sa plateforme de ventes en ligne?

Que ce soit pour une refonte ou pour l’implantation d’une nouvelle plateforme de cybercommerce, il s’avère primordial de déterminer soigneusement les besoins d’affaires de votre entreprise avant toute chose. Un peu comme un effet d’entonnoir, ces questions cruciales vous mèneront vers une décision éclairée personnalisée, complètement adaptée à votre réalité.

 

Pourquoi souhaitez-vous implanter un site e-commerce?

Quel est votre modèle d’affaires? Qui sont vos clients (B2B/B2C)? Attendez-vous un retour sur investissement, est-ce un élément central à votre entreprise (primary source of revenue) ou est-ce que l’outil de ventes en ligne servira à complémenter votre offre déjà en place et vos revenus? Avez-vous évalué votre modèle de distribution ainsi que les canaux de distribution que vous utiliserez et qui devront être reflétés dans la plateforme?

Prenez quelques instants pour évaluer la gestion du changement qu’occasionnera l’implantation de cette plateforme au sein de votre entreprise.

 

Comment votre modèle d’affaires est-il constitué?

Lorsque nous évaluons des projets de commerce en ligne, nous posons une multitude de questions afin de bien cerner vos besoins. Voici donc un éventail de ces questions afin que vous puissiez naviguer le chemin décisionnel par vous-même:

Quelle est la taille de votre entreprise?

  • Quelle est votre entreprise en termes de taille et de chiffre d’affaires?
  • À quoi ressemble votre volume transactionnel et à qui s’adresse-t-il (B2B ou B2C)?
  • Quels sont les personas de vos clients (jeunes, familles, réseaux de distribution, fournisseurs, etc.)?
  • Avez-vous des succursales et des magasins/boutiques ou avez-vous une seule adresse?
  • Quelle est l’envergure de votre catalogue de produits?

Quelle est la complexité de votre écosystème et de votre projet ecommerce?

  • Avez-vous déjà un système ecommerce existant? Quel est ce système?
  • Quelle est la complexité de votre compagnie en ce qui a trait aux règles d’affaires?
  • Combien de langues devez-vous supporter?
  • Quel est le niveau de personnalisation requis dans votre outil de commerce en ligne?
  • Vos produits ont-ils beaucoup de variantes et de composantes (ex. configurateur de produit sur mesure)?
  • Quelle est l’expérience en ligne que vous souhaitez offrir? Diverge-t-elle énormément du cadre classique?

Quelle est la connectivité nécessaire à d’autres plateformes?

  • Quel est l’écosystème de votre plateforme ecommerce actuelle ou quel type recherchez-vous?
  • S’agit-il d’un stand alone qui fait tout ou avez-vous besoin de réaliser de l’intégration avec d’autres systèmes existants dans votre entreprise (PGI [ERP]/CRM)?
  • Quel est le flot de vos livraisons et à quoi ressemble l’interaction avec votre entrepôt (ex. outil de calcul de volume, poste, emballage, etc.)?
  • De quel système de paiement avez-vous besoin?
  • Quelle est l’expérience mobile souhaitée?
  • Avez-vous des partenaires et des fournisseurs qui doivent se greffer à votre plateforme?

Qu’en est-il de l’infrastructure interne qui supportera vos besoins de vente en ligne?

  • Quels types de données transigent par votre outil d’e-commerce? Quel niveau de sécurité requièrent-elles?
  • Quels sont vos requis infrastructurels?
    • Y a-t-il des aspects de sécurité particuliers à considérer?
    • Quelle est la rapidité d’exécution souhaitée?
    • Qu’en est-il de l’évolution de votre plateforme? Que prévoyez-vous comme croissance et besoins dans un futur rapproché et à moyen terme?
  • Quels sont vos moyens actuels d’implantation quand vient le temps de choisir un outil e-commerce?
    • Comptez-vous sur une équipe de développeurs dédiée pour supporter vos besoins technologiques? Est-elle interne ou externe?
    • Avez-vous les compétences internes pour implémenter, maintenir, améliorer la plateforme?
    • Quel est le délai requis pour son implantation ainsi que le budget dont vous disposez?
    • Comment mesurez-vous le succès de votre outil? La plateforme doit-elle inclure certains types de rapports?
    • Quels sont les facteurs de succès pour votre système e-commerce?
  • Votre entreprise, outre le contexte économique, devra-t-elle changer rapidement et fréquemment de structure?
  • Est-ce que les fournisseurs et les ressources liées à la plateforme que vous analysez sont disponibles et faciles à identifier?

Maintenant que vous avez établi un portrait clair de vos besoins en e-commerce, vous serez à même d’analyser les différentes options d’outils de manière objective, sans perdre le nord dans le flux d’informations marketing attrayantes.

Votre analyse vous conduira ainsi à découvrir les différents types de plateformes sur le marché et de réaliser la comparaison de ces dernières en fonction des éléments essentiels pour vous, non pas d’ajuster vos besoins à leur offre.

 

Types de plateformes e-commerce

D’abord, ce que nous appelons Marketplace, c’est-à-dire les sites faciles d’utilisation qui ne requièrent pas de technologie particulière pour que vous puissiez y vendre vos produits et services. On pense notamment à Amazon, Etsy, Ebay et cie qui vous permettent d’être productifs dès le premier jour, mais n’offrent pas le même type de personnalisation que les véritables solutions de commerce électronique

Vous retrouverez ensuite les plateformes traditionnelles de vente en ligne qui permettent une mise en marché rapide et une robustesse éprouvée, mais qui elles aussi permettent assez peu de personnalisation de votre environnement (MagentoWooCommerceOrckestraSalesforce, etc.). 

Ensuite, les plateformes hybrides d’e-commerce comme Shopify Plus accordent un peu plus de marge de manœuvre à leurs utilisateurs aux besoins plus spécifiques et se situent à mi-chemin entre les plateformes traditionnelles et les plus modernes 

Ces dernières, les plateformes headless, comptent notamment Commerce Tools et Big Commerce, hautement personnalisables, évolutives et plus facilement connectées et intégrées à d’autres systèmes selon les besoins de votre entreprise. 

 

Les besoins d’affaires dictent les besoins techniques, non pas l’inverse!

Certes, choisir une solution d’e-commerce n’est pas facile, puisque l’on se retrouve régulièrement en zone grise, mais rappelez-vous que ce sont les besoins d’affaires qui dictent les besoins techniques et non l’inverse. Vous ne devriez pas avoir à vous adapter à une plateforme, mais plutôt trouver une solution qui s’adapte à vous, à vos réalités et aux besoins et enjeux d’affaires de votre entreprise!

Vous avez toujours de la difficulté à déterminer la voie à suivre pour votre entreprise? Sachez que nous offrons des services d’accompagnement par des experts techniques neutres, c’est-à-dire que Logient n’est pas rattaché à une plateforme en particulier. Nous choisissons selon vos besoins l’outil approprié et vous guidons à chaque étape de votre parcours d’implantation ou de changement de plateforme ecommerce!

Contactez-nous dès maintenant pour en apprendre davantage.